photo facebook Mount Gnomon Farm

Une petite  histoire pour sourire en ce mardi de cinquième semaine de confinement. On pourrait même se demander si ce n’est pas une fake news.  Mais non ! Relayée par ABC News, parue dans les Nouvelles du Monde et sur les réseaux sociaux, puis repris par le HuffingtonPost,, cette histoire concerne un agriculteur de Tasmanie qui  a reçu un avertissement du Comité Champagne après avoir mentionné sur le profil Facebook de sa ferme qu’il avait “élaboré ” du “champagne à la rhubarbe”.  Ainsi le cultivateur, Guy Robertson de la  Mount Gnomon Farm s’est targué d’avoir fait réagir immédiatement les services juridiques du Comité Champagne qui ,malgré la crise sanitaire mondiale, ne lâchent rien sur l’appellation “champagne” (lire ici).   A ce propos, les Champenois peuvent remercier le très diligent John Noble, directeur du bureau en Australie qui a déclenché “l’affaire ‘rhubarbe”.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.