Vincent Chaperon, chef de caves de Dom Pérignon.

Comment succéder à Richard Geoffroy ? En étant Vincent Chaperon !  Si on pouvait penser qu’il n’était pas simple de remplacer l’icône de Dom Pérignon, c’est justement la simplicité qui est là une vraie vertu. Vincent Chaperon est sympathique, franc et modeste.  Grâce à de certains de mes contacts, de bonnes “âmes” champenoises,  je m’en doutais un peu. J’ai donc rencontré le nouvel homme de Dom Pérignon à l’Abbaye d’Hautvillers pour une dégustation en tête à tête des derniers (et avant derniers) millésimes de la maison.

Avec une carrière débutée en 1999, Vincent Chaperon est un pur produit “Moët”. Admirateur de Philippe Coulon, adjoint de Richard Geoffroy, sachant reconnaître dans son ensemble le travail de la vigne et celui de la vinification, il incarne une certaine idée de ce que sont les chefs de caves aujourd’hui. Il connaît ses vins comme un pianiste connaît ses gammes. Par coeur ! Des Dom Pérignon 2000, 2002, 2003, 2008, 2009, enjoué, il en parle en évoquant des sensations, des impressions, des goûts et des arômes tout en restant limpide. Tout un art quand on est chef de caves de Dom Pérignon.

La dégustation s’étend sur plusieurs années.  Des ” grandes surprises ” comme  ce 2003, un millésime improbable qui devient grandiose au fil des ans, ce 2000  (Plénitude 2) dense et fruité. Et puis un 2002 riche et puissant, un 2009, là aussi un millésime intéressant et savoureux.Et  enfin le dernier, celui qualifié de millésime de “transmission”, ou “légacy”,  le 2008, associant le style “Dom Pérignon”. à l’année 2008, une bombe !   Il restait à déguster le dernier millésime rosé de la maison, commercialisé au printemps : le Dom Pérignon Rosé 2006. Un vin épicé, goûteux, long en bouche…du satin de soie. Si les hommes changent, le style Dom Pérignon et sa philosophie dure et perdure, associant qualité et quantité, la très belle réussite champenoise !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.