Accueil Non classé Succession à l’Union des maisons de champagne (UMC)

Succession à l’Union des maisons de champagne (UMC)

On en sait un peu plus sur la nomination de David Chatillon, actuel directeur général, à la tête de l’Union des maisons de Champagne (lire ici). Dans une lettre adressée à ses confrères présidents de maisons de champagne, Jean-Marie Barillère, le président de l’UMC a indiqué que son mandat à la présidence de l’UMC et à la co-présidence du CIVC s’achèvera fin mars 2022. Ce dernier a fait part au Conseil de l’UMC sa réflexion et sa vision sur les différentes options possibles pour sa succession. Ainsi la proposition de Jean-Marie Barillère tient compte également de l’engagement qu’implique l’exercice des fonctions champenoises aux échelons nationaux et européens.  David Chatillon, actuel directeur général, succédera donc à la présidence de l’Union et à la co-présidence du CIVC à l’issue de l’assemblée générale de mars 2022. Vincent Malherbe, directeur du vignoble et des approvisionnements de Dom Pérignon, Moët & Chandon, Mercier et Ruinart, sera proposé pour représenter les maisons de champagne à l’INAO (et siégera à ce titre au Conseil de l’Union).

Quant à Jean-Marie Barillère, il sollicitera un dernier mandat aux Conseils du CNIV (Le Comité National des Interprofessions des Vins à appellation d’origine et à indication géographique) dont il est président,  de Vin et Société et du Comité Européen des Entreprises Vinicoles, de façon à assurer une transition plus progressive de certains mandats nationaux et européens.


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Article précedentAG du Syndicat Général des Vignerons de la Champagne : promesses et projets de Maxime Toubart
Article suivantChristophe Juarez, le nouveau Commandeur de l’Ordre des Coteaux de Champagne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.