Catherine Le Grand-Sébille, socio-anthropologue de la santé, enseignant chercheur en faculté de médecine

Pour cette intervention du mois de février, les Rendez-Vous de Bacchus proposés par l’Institut Georges Chappaz organise un joli voyage, celui du goût autour de l’histoire familiale. Cette intervention offrira l’occasion de présenter et d’échanger sur les résultats de l’étude qualitative de Catherine Legrand-Sébille, « Des uns aux autres. Transmettre le goût du vin et des nourritures » portant sur la mémoire du goût transmis autour du plaisir de cuisiner, de manger ensemble des plats préparés par des amateurs gourmets ou des professionnels, mais aussi sur les plaisirs du vin, (le boire et/ou le produire). Nous verrons que cette évocation de la construction à la fois intime et sociale des plaisirs gustatifs, s’accompagne toujours pour ceux et celles qui ont accepté de témoigner du souci de transmettre aux plus jeunes le « sens du bon ». Toutes ces dimensions sensorielles ont été explorées grâce des entretiens semi-dirigés selon la méthode ethnographique. Ce sont aussi certaines souffrances dans la transmission qui ont été évoquées par nos interlocuteurs que nous rapporterons pour les mettre en débat.

Intervenante :

Catherine Le Grand-Sébille est maître de conférences en socio-anthropologie de la santé à la Faculté de Médecine Henri Warembourg de l’Université de Lille, où elle enseigne les sciences sociales. Conférencière et formatrice auprès d’équipes hospitalières, elle est aussi intervenante dans plusieurs Diplômes Universitaires autour des questions éthiques que posent les souffrances évitables et les violences institutionnelles. Vice-Présidente du groupe de réflexion « Questionner Autrement le Soin », elle y co-anime le séminaire intitulé « Violence et Soin ».

Mardi 4 février 2020 à 19h au Clos à Reims, Réservation en ligne ici

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.