10 800 kg/ha pour les vendanges 2019, les voeux de l’Union Champagne

L’Union Champagne à Avize, la grande coopérative de la Côte des Blancs

Tout Champenois le sait, c’est un rituel bien rôdé depuis des années début janvier, lors de l’assemblée générale de l‘Union Champagne à Avize (qui débute la saison des AG des coops) il est de tradition d’annoncer la couleur de la futur vendange. Quand j’évoque la « couleur », c’est évidemment celle du rendement/marché. Pour l’Union Champagne, ce sera donc 10.800 kg/ha pour la récolte 2019. A noter qu’au fil du temps, ce voeux s’est souvent réalisé.

Dominique Babé, président de l’Union Champagne

Dominique Babé, président de l’Union Champagne à l’instar de son conseil d’administration (représentants pas moins de quatorze coopératives et 1348 ha) est un homme prudent :  » il est souhaitable de faire correspondre l’offre à la demande en laissant toutefois une soupape de sécurité. Ceci permettrait dans nos crus recherchés de satisfaire toutes les familles champenoises en limitant les tensions sur ce type d’approvisionnement. Oui à l’Union Champagne il y a surchauffe sur la répartition des surfaces « . Alors que le nouveau contrat quinquennal va être (ou est déjà ) signé en Champagne, il est bon de rappeler que l’Union Champagne est sollicitée de toute part pour son approvisionnement particulièrement en Grands Crus et Premiers Crus. A ce propos, pour ne décevoir personne, Dominique Babé tient à signaler  » Nous sommes courtisés et nous manquons de matières premières mais nous serons la répartir pour maintenir la pluralité des acteurs champenois. C’est une donnée essentielle à nos yeux pour assurer l’équilibre de la Champagne« . Une gestion en bon père de famille !

UNE HAUSSE DES VENTES DE BOUTEILLES

Bien sûr, lors de cette assemblée, le résultat annuel a été commenté :  » c’est est un bon résultat si on le compare aux cinq dernières années… » Ainsi l’Union Champagne est passé de la vente de 786 685 bouteilles en 2017 à 1 089 094 bouteilles en 2018.  » Une progression des ventes de 38% permettant de dépasser le chiffre symbolique du million« .

Bien sûr on ne peut pas parler de l’Union Champagne si on oublie son champagne de Saint Gall. Cette si jolie pépite de la Côte des Blancs. Avec un nouveau packaging, un nouvel univers, une présence sur le ecommerce, la marque devrait prendre du poids sur les marchés. Ce ne serait que justice.

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire