Le Rosé millésimé 2012 de la maison Henriot a été présenté la semaine dernière. Selon le communiqué de presse,  Laurent Fresnet l’énonce comme un principe plus que comme une provocation « Pour Henriot, la couleur n’est pas un sujet dans l’élaboration des rosés car l’équilibre de la construction organoleptique l’emporte. » Le vin rouge entre, d’ailleurs, à moins de dix pour cent dans l’assemblage. Il n’en est pas moins essentiel :Les champagnes Rosé Millésimé de la maison Henriot sont élaborés exclusivement à partir des Premiers et Grands crus de pinot noir et chardonnay. Le Rosé Millésimé 2012 en est composé respectivement de 55% et 45%. (prix indicatif 77,50 euros)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.