La cuvée Dom Ruinart met à l’honneur le chardonnay, cépage emblématique de la Maison Ruinart. Dom Ruinart Blanc de Blancs 2009, succède à 2007 et marque l’anniversaire de la cuvée : 1959 – 2009, 50 ans séparent la première de la dernière vendange millésimée Dom Ruinart. La cuvée Dom Ruinart met à l’honneur le chardonnay, cépage emblématique de la Maison Ruinart. Toujours millésimée, elle est née en 1959 et a depuis connue seulement 26 millésimes

Souvent qualifié de « solaire », le millésime 2009 en Champagne est avant tout caractérisé par des vendanges effectuées sous un climat estival, idéal pour la maturation : « Un été au climat idéal en Champagne pour des vins vifs et charnus. » comme l’explique Frédéric Panaïotis, chef de caves de la maison.

Le nouveau millésime Dom Ruinart Blanc de Blancs est intégralement composé de chardonnay Grands Crus, provenant à 82% de la Côte des Blancs (Cramant, Avize, Chouilly & Le Mesnil-sur-Oger) et à 18 % du versant nord de la Montagne de Reims (Sillery).  Le millésime 2009 succède donc  au millésime 2007. Dans un communiqué, Frédéric Panaïotis, chef de caves de la Maison Ruinart, explique pourquoi il n’y a pas de Dom Ruinart Blanc de Blancs 2008 : « Lorsque nous avons dégusté les vins clairs de l’année avec mon équipe, nous n’avons pas trouvé les cuvées qui correspondaient au « profil » Ruinart. 2008 était une grande année pour les cépages noirs, bien plus que pour les cépages blancs. Les pinots noirs y ont été immenses, les meuniers très réussis. En revanche, nous avons trouvé une forme d’austérité sur nos chardonnays. Nous avons donc renoncé à faire un millésime 2008. 2009 s’est ensuite présenté et nous avons été convaincus ».

Valérie Radou, cheffe en résidence de la Maison Ruinart, à Reims, a imaginé trois accords mets et champagne à la suite de ses dégustations avec Frédéric Panaïotis et son équipe :

  • Une entrée telle des noix de Saint-Jacques sur un lit de velouté de chou- fleur, chou romanesco avec zestes d’orange et de citron soulignera sa fraicheur.RECETTE_CELERISOTTO_DR09_RUINART
  • En plat, un suprême de volaille sur une mousseline de fenouil, accompagné d’une sauce à l’épice et à l’orange s’accordera harmonieusement à sa complexité.RECETTE_VOLAILLE_DR09_RUINART
  • Enfin, une alternative végétarienne, avec un « célerisotto », petit épeautre et accompagné de lamelles de truffe pour faire écho à son équilibre.RECETTE_SAINTJACQUES_DR09_RUINART

Dom Ruinart Blanc de Blancs 2009 Prix de vente conseillé : 170 € TTC


 Soutenez La Champagne de Sophie Claeys

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.