Une lettre de la filière Champagne en réaction à la taxe GAFA , un”ouf” de soulagement avec le délai d’un an sur l’application de la taxe GAFA, une bouteille spéciale “Prohibition” pour la cérémonie des Oscars, la bonne manière de bien prononcer les noms des marques de champagne, les millésimes de l’année du rat une nouvelle manière d’étiqueter son flacon et le chiffre d’affaires annuel du groupe Vranken-Pommery Monopole, voici une semaine bien remplie.


-Piper-Heidsieck lance un magnum spécial “prohibition” pour la cérémonie des Oscars : Piper-Heidsieck rend hommage au cinéma dans les années folles avec un magnum en édition limitée qui sera servi aux Oscars de cette année. Une cuvée qui  sera une réplique de celle qui était distribuée à l’époque de la Prohibition. (lire la suite)
– Taxe GAFA, une trêve numérique d’un an pour le champagne  : la Maison blanche a indiqué lundi soir que les deux présidents s’étaient entendus sur “l’importance de mener à bien les négociations sur la taxe sur le numérique”, ajoutant qu’ils avaient discuté d’autres questions bilatérales.(lire ici) 
-“Typical french pronunciation” des domaines des maisons de Champagne  : on le sait en Champagne, certaines marques ont parfois du mal à l’export avec leur nom de domaine. Ces derniers étant parfois difficiles à prononcer lorsque l’on est étranger. Une petite vidéo pour mieux prononcer (lire ici)
– Nouvel an chinois : 1996 et 2008, ces grands millésimes de l’année du Rat : Voici le moment d’évoquer les millésimes du « rat » les plus récents. Ces derniers incluent donc les années 2008 et 1996 – deux millésimes très bien notés en ce qui concerne le champagne. (lire ici)
– Je t’aime, un peu, beaucoup…L’effeuillage de la marguerite sur une étiquette d’un flacon de champagne : Pour la prochaine saint Valentin, Thomas Berger, récoltant-manipulant du champagne Gasmar à Troissy s’est rapproché de Billet imprimeur (situé à Damery) pour développer un format d’étiquette qui n’est pas sans rappeler les rubans entourant les paquets cadeaux. (lire ici)
-La loi EGalim touche le groupe Vranken-Pommery Monopole : chiffre d’affaires en baisse de 8,6% pour 2019 : la baisse du chiffre d’affaires est exclusivement entrainée par la réduction des ventes Champagne et Porto dans le réseau Off-Trade France. Elle fait suite à l’application au 1er janvier 2019 de la Loi EGalim  (lire ici)
Et encore, et encore…

Inscriptions ouvertes pour la Dixième édition du Grand Défi du Campus de Bacchus (lire ici)

Les flacons de la Saint-Valentin des maisons Vranken et Ruinart.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.