Déguster le Cristal 2012 (mais pas que …) avec Jean-Baptiste Lecaillon sur un coin de bureau !

A propos du Cristal 2008, Jean-Baptiste Lecaillon m’avait dit : « « C’est mon meilleur Cristal à la date ».  Pour le nouveau millésime de la cuvée emblématique du champagne Roederer,  le millésime 2012,  le chef de caves de la maison Roederer commente  » « Avec ce Cristal 2012, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre pour nous » . Evoquant ainsi le travail  sur le bio et la biodynamie débuté il y a dix ans dans le vignoble de la maison. (j‘ai évoqué le sujet ici)

Bon, le rendez-vous est pris.  Un vendredi en fin d’après-midi au site des caves de la rue de Savoye à Reims. Sur un coin de bureau. C’est la bonne heure et le bon jour (veille de week-end).  Si on se souvient de l’année 2012, on peut caricaturer ces vendanges comme « petit mais costaud ». J’adore ce millésime ! C’est un millésime séducteur, aromatique et champenois. Il est formidable, on peut le déguster maintenant ou bien le garder encore et encore pour que ces parfums se développent et atteignent une certaine perfection. C’est d’ailleurs cette symétrie presque esthétique du Cristal 2012 qui se révèle.  Savoureux, mûr, salin (notes de calcaire) et frais, d’une fraîcheur cristalline*. c’est une perfection du genre. Le vin tapisse la bouche comme pour enrober le palais et laisser son empreinte encore et encore. Good Job Mister.Lecaillon ! Toutefois comme on est vendredi soir, on ne va partir comme ça ? . Mais non, on va ouvrir une « petite » Cristal vinothèque 1995 que l’on va déguster avec ses deux complices « maison » , ces collaborateurs Johann Merle et Grégoire Fauconnet. Puis non, on ne va pas se quitter comme ça ? Mais non, et hop on débouche une Cristal 2008. Franchement à ce niveau là, qui n’aime pas la Champagne ?

 

*60% pinots noirs, 40% chardonnays (issus de parcelles maisons), sans fermentation malolactique, 25% de vins sous bois et 7,5 gr de sucre

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire