La famille Vollereaux, est l’un des exemples des grandes familles champenoises par excellence. Depuis 1805, la famille Vollereaux est propriétaire de 40 ha de vignes morcelés sur 13 communes des Coteaux Sud d’Epernay dans la Vallée de la Marne dont Pierry, classé Premier Cru. Et c’est désormais à Hélène et Franck Vollereaux, 6ème génération, de poursuivre le travail entrepris depuis plus de deux siècles. Avec ce rosé millésimé, le champagne Vollereaux rend honneur à leur cuvée Marguerite, élaborée en 1985, hommage à la grand-mère de Franck Vollereaux, vinificateur de la maison.

L’idée de revisiter cette cuvée tout en préservant cet héritage germait depuis quelques années. En conservant le même assemblage (75% chardonnay, 25% pinot noir) que la  cuvée Marguerite originelle, Franck Vollereaux a bénéficié d’un savoir-faire transmis depuis six générations ; celui de vinifier en rosé de saignée. « la seule façon de faire un rosé en Champagne » selon son père. Subtilement dosée (6gr/l), cette méthode rare et artisanale apporte une expression riche et un caractère vineux à la cuvée. « Nous restons évidemment sur la lignée de Marguerite, tout en fraîcheur et élégance grâce au chardonnay et nous lui apportons des notes subtiles de fruits rouges, propres à la méthode de saignée… une gourmandise tout en finesse donc ! » explique-t-il. Le choix du millésime 2012 lui est apparu comme une évidence. « Nous nous adaptons à ce que nous offre la nature : l’hiver très froid et l’été très sec ont particulièrement fait souffrir nos chardonnays. A contrario, ce fût une année exceptionnelle pour le pinot noir, moins précoce. Une sélection naturelle s’est faite puisque les raisins qui ont résisté se sont concentrés, offrant de très belles perspectives pour les rosés ».

Avec seulement 7000 cols contre 29 000 pour Marguerite 2011, Marguerite Rosé 2012 est une nouvelle interprétation du savoir-faire du domaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.