Les premières bouteilles de Pol Roger retrouvées ensevelies dans les caves ont été dégustées hier à Epernay

Une vingtaine de bouteilles retrouvées intactes
Une vingtaine de bouteilles avaient été retrouvées intactes dans les caves de la maison Pol Roger

La très belle aventure de Pol Roger continue (lire ici la belle histoire) ou (la voir Là) . Mercredi 9 octobre, deux des bouteilles découvertes dans les caves effondrées de la maison le 23 février 1900 ont été dégustées par l’équipe oenologique et quelques journalistes (so discreet !), Dont Patrick Schmitt de Drinks Business, le plus Champenois des anglais, qui décrit ainsi l’événement: ” Hier, plusieurs mois après la fin des explorations souterraines, il a été décidé d’ouvrir les premières bouteilles historiques, enfouies, des fouilles et de voir à quoi elles ressemblaient. Deux vins ont été ouverts très progressivement dans les installations d’embouteillage de Pol Roger avant d’être ensuite servis dans sa salle de dégustation à un petit groupe de presse ” (en présence du journal régional, l’Union–Ardennais dont je vous mets le lien ici.) Selon ce spécialiste britannique du champagne : ” le premier vin serait le plus jeune, probablement du millésime 1897, car il était encore sur ses lies, et aurait subi une fermentation secondaire lorsque la cave s’est effondrée. Le chef de caves de Pol Roger, Damien Cambres, a décrit le Champagne, qui avait perdu son éclat, comme contenant des arômes d’épices et de vanille, comparant le nez et les saveurs du vin au cognac vieilli. La seconde, que l’on pense être plus âgée, dégorgée et dosée, semblait avoir un peu plus de « volume» selon Damien Cambres, avec « une fraîcheur extraordinaire, des agrumes et des fruits exotiques. Les deux vins ont émerveillé par leur caractère vif et, malgré leur état ancien, par le fait qu’ils étaient encore agréables à boire“.

Le président du directoire de Pol Roger,  Laurent d’Harcourt m’a contactée  jeudi après-midi pour me conter ce joli moment voire cette expérience magique. Qu’il espère pouvoir réitérer avec d’autres. On l’espère en effet ! ( Non, je ne suis pas envieuse !!!!!)

Juste pour l’info, le plus vieux champagne du monde est le Perrier-Jouët 1825  (qui est toujours dans les caves de la maison) avait été dégusté lors d’une verticale organisée par Jancis Robinson et Hervé Deschamps, avec une vingtaine de journalistes venu pour couvrir l’événement. C’était en mars 2009. Je m’en souviens encore…

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.