#girlpower ! 2008-2012, deux millésimes historiques pour une dégustation au féminin

Deux millésimes d’exception et six femmes pour une dégustation de fin d’année. Une dégustation sur deux millésimes d’exception. Et franchement, qui y a t-il de de mieux qu’un beau millésime à offrir pour les fêtes ?   Les superbes années champenoises de  2008 et de 2012 sont commentées par Lucile Cransken, sommelière Aux Trois Petits Bouchons à Reims, Laurène Barizet, future vigneronne à Cormicy,  Aline Poudras, gérante du restaurant Les Coudes sur la Table à Reims, Lilou Rollet, caviste en formation, Agathe Prat (WSET niveau 3), caviste chez Millésimes & Saveurs à Reims et …Moi !

L’idée est de faire déguster quarante cuvées par celles qui prescrivent les flacons auprès du client final ! A cette idée,  j’en ai souhaité  une autre,  que cela soit des jeunes femmes, des salariées, des Champenoises, qui sont peu ou prou sollicitées dans les grandes dégustations. A tort ! Car elles sont très douées.

Avec des palais et des nez des plus aiguisés, ces dames possèdent également une qualité appréciable : elles ne se prennent pas au sérieux. Pas de palabres qui peuvent être parfois un peu ridicules, démodés et surtout un peu trop longs, mais des mots forts et efficaces, un vocabulaire adapté et un solide sens de l’humour. Bref un moment de grâce, un mélange alliant la légèreté, le professionnalisme, la pétillance et  l’intelligence de l’esprit. Oserais-je dire un moment de grâce très champenois !


Le millésime 2012

C’est l’année de l’enfer : du gel d’hiver, du gel de printemps, de la grêle, du mildiou, de l’oïdium, du retard, mais l e temps chaud et ensoleillé qui s’installe fin juillet jusqu’aux premiers jours de septembre permet une maturation idéale. Le dicton ” c’est août qui fait le moût” se vérifie. Les grappes sont peu nombreuses mais en excellent état sanitaire. La vendange commence, au plus tôt le 10 septembre. Elle n’est pas simple. Il faut trier et parfois interrompre la cueillette pour  attendre la maturité optimale des grappes. Le rendement moyen s’établit à 9 208 kg/ha. Les vins issus des chardonnays de 2012 sont complexes, frais, (toniques, équilibrés avec une finale ample. Ceux issus de pinots noisr sont francs et charnus, alliant des arômes de fruit blanc (poire), de fruits rouges (cerise, fraise) et de fleur (rose). Les vins issus des meuniers sont francs, puissants et très fruités (fruits rouges et fruits noirs).

Le millésime 2008

Après les gelées de décembre, 2008 commence sous le signe de la douceur et de l’humidité. Les pluies régulières assurent la recharge en eau des nappes phréatiques.  La floraison a lieu en mi-juin.  La cueillette commence entre le 15 et le 25 septembre selon les secteurs. Elle a lieu par un temps idéal, ventilé, sec et ensoleillé le jour, frais la nuit.  La qualité des grappes est exceptionnelle et l’équilibre sucre/acide des moûts parfait. Le rendement moyen est de 14 228 kg/ha.  Les vins de 2008 sont élégants, complexes, vifs et structurés, aptes au vieillissement, ils sont en grande majorité millésimés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.