Alors que la Champagne telle la Belle aux Bois Dormant se réveille doucement après la crise du coronavirus (sans le doux baiser d’un Prince Charmant), les rendements pour les prochaines vendanges exacerbent les échanges au sein du vignoble. Sur fond de petites phrases sur les réseaux sociaux, les chiffres se bousculent en kilo/hectare tout comme les pourcentages d’achats de raisins. Question de survie pour les uns, de solidarité pour les autres ou encore de respect de l’équilibre. Ce fameux équilibre champenois ! De fait, il faut se rappeler que l’économie viticole de la Champagne a vécu, survécu et progressé grâce à cet ensemble d’éléments complémentaires mais parfois divergents, incarné par les différentes familles représentatives de l’appellation. Et devant cette situation particulièrement difficile qui, ô grand jamais, n’avait pu être imaginée dans les plus pires cauchemars des Champenois, c’est à l’interprofession de préserver, voire sauvegarder cet équilibre.

Ceci n’a à voir avec cela : demain, c’est la fête des Pères et celle de la Musique. Allez le récapitulatif de la semaine :

Le bar éphémère Champagne de Vignerons ouvre au SGV à partir du 1 er juillet (lire ici)

Le City Guide Louis Vuitton consacre Reims et la Champagne (lire ici)

La filière des champagnes bio veut se structurer (lire ici)

Rémy Cointreau en négociations pour l’acquisition du champagne J. de Telmont (lire ici)

Brunchs, crayères, arts, caves et champagnes avec la maison Ruinart (lire ici)

Un nouveau flacon pour la maison Edouard Brun (lire ici)

Wine in Paris & Vinexpo Paris deviennent un évènement unique en février 2021 (lire ici)

Les caves (avec le petit train) du champagne Mercier à Epernay sont rouvertes (lire ici)

Interview Martin Cubertafond : “Il est probable que l’on assiste à des cessions dans les semestres à venir” (lire ici)

Pique-niques dans les jardins de l’Orangerie chez Moët & Chandon à Epernay (lire ici)

Exonérations des charges sociales “Nous demandons au gouvernement de revoir sa copie” (Maxime Toubart) président du SGV (lire ici)

La caisse à vendange champenoise sans colorant s’exporte…en Bourgogne ! (lire ici)

Frédéric Rouzaud (Roederer) “La Champagne va s’en sortir, elle en a vu d’autres !” (lire ici)

Les Vignerons Indépendants de Champagne appellent leurs adhérents à une grève des cotisations SGV (lire ici)

Devenez membre pour soutenir  La Champagne de Sophie Claeys

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.